Les acteurs du passage à la télé tout numérique

Les acteurs du passage à la télé tout numérique

- in infos
2284
1
tele-numerique

Les services du Premier ministre et le Comité Stratégique pour le Numérique
Ils sont chargés de concevoir le schéma national du passage à la télé tout numérique, sur la base de la consultation publique menée par le CSA.

Les services du Premier ministre comprennent la Direction du Développement des Médias (D.D.M.), qui est en charge de développement de l’ensemble des médias : presse écrite, audiovisuel classique, mais aussi que les nouvelles formes de communication en ligne. Avec le Comité Stratégique pour le Numérique, la DDM a conçu le schéma national du passage à la télé tout numérique, sur la base de la consultation publique menée par le CSA.

Le C.S.N.

Le Comité Stratégique pour le Numérique (C.S.N.) est chargé de coordonner et d’orienter les actions à mener pour :

la numérisation de la diffusion hertzienne de la télévision;
l’arrêt complet de la diffusion analogique des émissions;
la réutilisation des fréquences libérées.

Ce comité est composé :

du Premier ministre, qui assure la présidence du comité ;
du Secrétaire d’état en charge de l’économie numérique, placé auprès de lui, Nathalie Kosciusko-Morizet ;
des ministres en charge de la communication audiovisuelle, des télécommunications, de l’aménagement du territoire ;
de personnalités qualifiées ;
Le comité associe à ses travaux les présidents du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP).

Le C.S.A.
Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (C.S.A.) est responsable de la planification des fréquences, ainsi que de la définition des modalités techniques et de la fixation des dates du passage au numérique.
C’est lui qui détermine le calendrier du passage, qui a lieu région par région, de mars 2008 à novembre 2011 (dates légales).

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a adopté, lors de son assemblée plénière du mardi 10 juillet 2007, un schéma d’extension de la couverture de la Télévision Numérique Terrestre pour les chaînes analogiques « historiques » entre 2008 et 2011.
Ce schéma permettra d’atteindre l’objectif fixé par la loi d’une couverture de 95 % de la population métropolitaine à la fin 2011, tout en garantissant un minimum de 91 % de la population pour chaque département.

France Télé Numérique

France Télé Numérique (F.T.N.) est un Groupement d’Intérêt Public dont les membres sont l’Etat et les chaînes historiques (l’Etat à 50 %, France Télévisions à 15 %, TF1 à 10 %, Canal+ à 10 %, M6 à 10 %, Arte France à 5 %).
Créé en 2008 pour accompagner les Français vers le passage à la télé tout numérique, France Télé Numérique a pour missions:
– d’informer le téléspectateur
– de lui expliquer les procédures
– de l’assister techniquement
– de l’aider financièrement.

France Télé Numérique est en charge de la réalisation de la campagne nationale « Tous Au Numérique ».
Voir aussi la rubrique « Qui sommes-nous? » de ce site web.

Les chaînes de télévision

Les chaînes de télévision membres de FTN jouent un rôle clé dans l’information sur le passage à la télé tout numérique. Elles sont les mieux placées pour s’adresser aux téléspectateurs et ont tout intérêt à ce que le passage au tout numérique soit une réussite. Elles peuvent ainsi diffuser des spots informatifs, expliquer le passage au tout numérique dans les émissions, faire défiler des bandeaux d’information passant au bas de l’écran, etc…

Le comité consultatif

Le passage à la télé tout numérique s’appuie sur de nombreux acteurs : opérateurs, éditeurs de chaînes, élus locaux, revendeurs d’Electronique Grand Public, industriels, antennistes, gestionnaires d’immeubles, bailleurs sociaux, représentants des consommateurs, etc.

Un Comité consultatif, composé des représentants de chaque métier et de chaque institution, a été mis en place. Il a pour mission d’informer et de former tous leurs partenaires sur le terrain.

L’A.N.F.R.
L’Agence Nationale des Fréquences (A.N.F.R.) est un établissement public à caractère administratif placé auprès du ministre en charge des communications électroniques. Ses missions sont notamment la gestion des fréquences, la planification et le contrôle du spectre.
L’ANFR est notamment chargée de négocier, avec les pays voisins, l’utilisation des fréquences dans les zones frontalières.

1 Comment

  1. à quand le passage au tout hd

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *